fbpx

Notre Premier Article de presse – Ouest france : Deux frères, Quentin et Geoffrey, lancent leur marque de vêtements de plage


Les frères Groussard ont lancé, le 7 décembre, Jo Bigorneau, leur marque de vêtements de plage made in France. Un rêve qui se réalise pour ces jeunes Malouins, amoureux de la Côte d’Emeraude.

B comme « beachwear »

Le « beachwear », késako ? « Des vêtements de détente, confortables, avec comme fil conducteur la mer »,définissent les tout jeunes entrepreneurs. « En fait, on crée les vêtements qu’on aimerait porter pour aller à la plage »,précisent-ils. Une passion pour la mer qui les suit depuis l’enfance : surf, planche à voile, plongée… et qui s’explique tout simplement : « Petits, on habitait dans un appartement en face de la plage du Pont, à une dizaine de mètres de la mer.»

F comme fratrie

Pour les deux frères malouins, c’est un « rêve d’enfant qui se réalise ». Quentin peut déjà s’appuyer, du haut de ses 25 ans, sur une jolie expérience dans le commerce : « À 16 ans, j’aidais à tenir une petite boutique de vêtements de plage, à Dinard. »Depuis trois ans, il gère La Manufacture, à Rennes, un magasin spécialisé dans la chaussette. « Notre père était commercial, il nous embarquait déjà petits dans ces tournées, et m’a transmis la fibre », sourit le jeune entrepreneur. À 28 ans, Geoffrey, lui, est interne en médecine à Caen, en vue de devenir chirurgien. « Les gardes, c’est déjà 80 heures par semaine. Je ne compte plus mes heures! Mais j’ai toujours aimé les défis, et c’est passionnant de passer la barrière de la création », explique le futur médecin.

J comme Jo Bigorneau

Représentée par un petit bigorneau stylisé, la marque est « un mix de nous deux: Jo, c’est le surnom de Geoffrey, et bigorneau, car petit, je jouais tout le temps avec », sourit Quentin. La marque a été lancée le 7 décembre, à 19 h 13 précises. Un clin d’œil à Saint-Malo, car les modèles sont lancés « à l’heure locale de la marée haute »« On a vraiment envie que notre marque devienne, qui sait, un petit symbole de la Côte d’Emeraude! »

M comme made in France

Mais, pas toujours évident de prendre le cap de la fabrication française : «C’est plus cher qu’à l’étranger, et le prix de vente s’en ressent, mais justifié par notre exigence de la fabrication et du savoir-faire français et local. » Comptez entre 59 € et 69 € pour les tee-shirts floqués à manches courtes ou longues. Les sacs en papier et la matière première (coton) des tee-shirts viennent de l’étranger. Ensuite, c’est à Troyes qu’ils sont confectionnés. Quentin et Geoffrey Groussard ont également imaginé une boîte à gâteaux en métal, fabriquée à Grenoble, et imprimée à Plouharnel (Morbihan). Les étiquettes des vêtements sont faites par la société Kerma, implantée à Fougères.

M comme maillot de bain

Et ils sont très fiers de pouvoir présenter leur prochain modèle : un maillot de bain malouin, découpé et assemblé aux ateliers Kerdier. Inspiré des années 1980, il sera disponible dans différents coloris, dont un que les frères gardent secret jusqu’à son lancement. Là aussi, il faudra mettre le prix : 120 €. « Il faut garder à l’esprit que la fabrication est ultra-locale, d’autant plus que les marques de maillot de bain made in France sont très rares. Et il est pensé pour durer dans le temps »,soulignent Quentin et Geoffrey, qui donnent rendez-vous en avril pour le découvrir.

Merci au Ouest France pour cet bel article, nous en sommes très fiers. A très bientôt, sportivement. L’équipe Jo Bigorneau.

Source : https://www.ouest-france.fr/bretagne/saint-malo-35400/saint-malo-deux-freres-quentin-et-geoffrey-lancent-leur-marque-de-vetements-de-plage-6156780?fbclid=IwAR0KFgY5FPjca6NL0CmEEFco9H4DrI7DLhMBI5JB2xrItMl00la5D5kPbRI

Laisser un commentaire

X
%d blogueurs aiment cette page :